Un décret du 29 août mettait fin à partir du 1er septembre au dispositif exceptionnel d’indemnisation ( chômage partiel) pour les travailleurs vulnérables, qu’avait institué un décret du 5 mai Les critères étaient revus à la baisse.

Le Conseil d’Etat a censuré ces restrictions non motivées.

lire l’article ici