Lorsqu’un mouvement d’innovation réussit sa percée, il confère aux organisations porteuses de cette innovation un leadership voire un pouvoir de monopole temporaire sur un marché.

Les profits et la puissance des entreprises moins innovantes diminuent, les avantages concurrentiels traditionnels sont rendus obsolètes et les organisations qui en bénéficiaient précédemment sont surclassées et à terme menacées de déclin, voire de disparition

c’est le processus de « destruction créatrice » qui s’enclenche, et ça finit pas toujours très bien…

lire l’article ici