Aimer son travail, et en souffrir ???

Cette ambivalence,  paradoxale,  peut expliquer que le désengagement ou le burn-out se développent: je m’investis (me sur-investis) parce que ce que je fais à un vrai sens, mais les conditions d’exercice de mon métier se dégradent, donc je lâche ou je craque…

lire l’article ici