Une loi du 3 juillet 2020 crée un statut de citoyen sauveteur qui concerne toute personne qui « porte assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent ».

Ce statut permet de bénéficier de la qualité de collaborateur occasionnel du service public. A cet égard, les entreprises devront assurer aux salariés une sensibilisation à la lutte contre l’arrêt cardiaque et aux gestes qui sauvent préalablement à leur départ à la retraite.

Cette disposition devra être précisée par décret… (Source Actuel-Cse)

le texte de la loi est ICI