• REC :

Nous avons prorogé l’accord d’une année en ajoutant le nouveau métier de Spécialiste Assurance/Prévoyance (demande du SNECA). Un nouvel accord sera négocié courant 2021 pour les 3 ou 4 années à venir.

C’est un accord très important pour chacun d’entre nous, si vous avez des idées à nous faire remonter pour le futur accord contactez un des Délégués Syndicaux SNECA ou écrivez-nous sur la boite contact@sneca-sra.fr

  

  • Complémentaire santé :

Le SNECA a demandé à la DG d’augmenter sa participation sur la cotisation, qui est pour l’instant à 50% soit le minimum légal.

Réponse DG : on est ok pour ouvrir ce sujet pendant les Négociations Annuelles Obligatoires qui débuteront en février. Le SNECA sera porteur de cette demande qui touche tous les salariés de SRA.

Une grande victoire pour le SNECA : pendant leur congé parental, les salariés pourront conserver leur complémentaire santé, et à coût iso (jusqu’ à maintenant Mutualia était suspendu, il fallait soit payer plein tarif soit aller chercher un contrat externe).

Le SNECA sera signataire

 

  • Droit à la déconnexion:

Le SNECA n’est pas signataire (comme il y a 3 ans) de la prorogation d’un an. En effet, cet accord nous parait tendre vers un devoir de connexion plutôt que vers un droit à la déconnexion.

Pour illustrer cela voilà 2 nouvelles demandes du SNECA que la DG n’a pas voulu intégrer à cet accord :

  • Mettre en place un pop-up si un salarié souhaite envoyer un mail entre 20h et 7h30 lui indiquant : « vous envisagez d’envoyer un message en dehors des horaires habituels de travail. Si cet envoi n’est pas urgent, veillez à utiliser l’envoi différé ou enregistrer ce message dans les brouillons ».
  • Inviter tous les salariés à laisser leurs outils nomades au bureau pendant les périodes de congés.

Les OS n’étant pas signataires de cet accord une charte sur le droit à la déconnexion sera mise en place en attendant l’ouverture d’une nouvelle négociation annoncée par la DG pour le dernier trimestre 2021.

 

  • Mobilités :

Plus d’accord depuis le 31/12/2019

2020 : chaque salarié concerné par une mobilité a dû passer un accord en direct avec la RH

2021 : nous attendons une nouvelle proposition d’accord de la DG pour avancer sur ce sujet