Depuis sa création en 2008, la rupture conventionnelle individuelle a connu un franc succès avec plus de 3,3 M de conventions conclues en 10 ans, et une accélération qui ne se dément pas. (437700 en 2018, et plus de 220 000 sur le 1er semestre 2019)

Pourtant, la décision appartient le plus souvent à l’employeur plutôt qu’au salarié, car celui-ci n’est pas toujours en situation de la refuser… A l’inverse, essayez de négocier une RC si l’employeur ne veut pas …

lire l’article de la revue fiduciaire ici